Maladies infantiles

La raison pour laquelle les enfants qui vont à la garderie sont toujours malades


Sûrement la situation que je vais vous raconter semble familière et beaucoup! Vous avez un bel été, mais septembre arrive, mettre le petit à l'école maternelle et ... être jour après jour dans la salle d'attente de votre centre de santé. Pourquoi les enfants qui vont à la garderie sont-ils toujours malades?Il y a des gens qui ont déjà trouvé un mot (enfin deux) pour l'expliquer, syndrome de la crèche, mais sur notre site nous sommes allés plus loin.

"Mon fils prend tout." C'est l'une des phrases les plus courantes que l'on peut entendre sur les portes des jardins d'enfants, et c'est qu'elle n'échoue pas, tous les enfants qui mettent les pieds dans une école maternelle pour la première fois se retrouvent plus d'un jour à la maison avec leur mère ou leurs grands-parents.

La fièvre chez les enfants est l'une des situations les plus courantes auxquelles les parents devront faire face tout au long de l'enfance de nos petits. Dans les premières années de la vie d'un bébé Et, surtout quand ils commencent leur scolarité, leur corps se bat constamment pour se défendre d'éventuelles infections, et ce mécanisme dont le corps dispose pour lutter contre les agressions extérieures est ce que l'on pourrait appeler la fièvre.

L'élévation de température facilite l'action des défenses de l'organisme contre les bactéries et virus responsables d'infections, on pourrait donc dire que la fièvre est bonne, parce que c'est une réaction du corps et ce n'est pas une maladie en tant que telle.

Nous les mères pensons qu'en inscrivant le petit à la crèche, nous aurons un peu plus de temps libre et moins de soucis, mais c'est l'inverse qui se produit, l'enfant est constamment malade. Le motif? Beatriz Martín nous l'a expliqué, dans le III Meeting #ConectaConTuHijo, organisé par notre site: «Lorsqu'ils commencent à interagir avec d'autres enfants et à entrer en contact avec le monde extérieur, plein de bactéries et de virus différents de ceux qu'ils ont eus dans leur univers réduit, leur organisme réagit par la fièvre», et ajoute: «Ce n'est pas nécessaire oubliant aussi que dans les écoles maternelles, ils partagent des sucettes ou des jouets et, par conséquent, ils partagent aussi des insectes. La fièvre essaie de rendre la tâche difficile à ces envahisseurs. "

Ce qui effraie le plus les parents à propos de la fièvre, c'est que certains enfants ont tendance à avoir des convulsions fébriles. En principe, ils ne sont pas sérieux et passent d'eux-mêmes, mais ils font beaucoup peur, donc le plus important, et le moment le plus difficile, est de rester calme et de suivre ces conseils:

- Allongez l'enfant sur le côté en protégeant sa tête.

- N'essayez pas d'arrêter les mouvements de la crise.

- Essayez de faire baisser la fièvre.

Si après environ cinq minutes, il n'y a pas d'amélioration, la meilleure chose à faire est d'amener l'enfant au centre médical le plus proche. Si nous parvenons à arrêter la crise, vous pouvez donner un antipyrétique et, après son administration, aller chez le pédiatre.

Il faut préciser que une crise fébrile n'est pas une crise épileptique, et cela dans la plupart des cas n'est pas grave et disparaît lorsque l'enfant grandit.

Sur la base que vous n'avez qu'à traiter la fièvre Si cela affecte l'état général de l'enfant, sinon, ce n'est pas nécessaire, nous énumérerons ensuite une série de conseils, donnés par Beatriz Martín, pour agir face à un épisode de montée soudaine de température chez l'enfant.

- Vous n'êtes pas obligé de toujours le baisser, seulement si elle est supérieure à 38,5 ºC, affecte votre état général, a eu une crise fébrile ou est déshydratée.

- Doit être aller chez le pédiatre chez l'enfant de moins de 3 mois toujours, mais aussi s'il est très déprimé ou irritable, si la température est supérieure à 40,5 ou dure plus de 48 heures.

- Mesures physiques comment rafraîchir l'environnement afin qu'il n'y ait pas de chaleur excessive, enlever tout excès de vêtements et, si cela ne suffit pas, essayer de mettre des chiffons avec de l'eau tiède sur le front, le cou et les poignets. Tout cela doit être fait de telle manière que, pour l'enfant, ce ne soit pas inconfortable, car en fin de compte, ce qui compte pour nous, c'est le bien-être de l'enfant. Les douches ou bains froids ne sont pas recommandés car ils peuvent produire un effet rebond et notre objectif n'est pas cela, mais que la baisse de température soit progressive.

- Dosage de paracétamol, ajusté à la quantité indiquée par le pédiatre en fonction du poids de l'enfant. Parfois, si la fièvre est causée par un mal de gorge ou d'oreille, par exemple, l'ibuprofène peut être plus indiqué. Une pratique courante consiste à alterner les deux, mais il n'y a vraiment aucune preuve de son utilité, et inversement, cela peut augmenter le risque d'erreurs d'administration ou de dosage.

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à La raison pour laquelle les enfants qui vont à la garderie sont toujours malades, dans la catégorie Maladies infantiles sur place.


Vidéo: How to tell your parents about your Depression and Anxiety (Juin 2021).